Pour moi, le massage-bien-être est avant tout un échange, une rencontre, un espace vivant où le “donner/recevoir” prend toute sa place.

 

Je prends soin de respecter les points suivants :

Un accueil personnalisé
Chaque personne est unique et bénéficie d’une écoute et d’une prise en charge individualisées.

Une qualité
Les huiles de massages et huiles essentielles utilisées sont végétales, d’origine biologique, sans parfums ni colorants de synthèse. En cas de grossesse ou d’allergies, les huiles essentielles ne sont pas utilisées.

Le respect de la personne
Extrait du code de déontologie des praticiens de massages-de-bien-être :

“…Le praticien en pratiques corporelles de bien-être s’engage à respecter les règles de confidentialité, l’intégrité, les valeurs et croyances, ainsi que la liberté de la personne reçue.

Si le praticien évalue que son client en a besoin, il doit le diriger vers un thérapeute adéquat. Le praticien doit respecter le droit à l’intimité et à la pudeur du client, tant lors de sa pratique que lors du déshabillage et habillage.

Il doit s’ajuster aux besoins pudiques du client et respecter son droit de garder les vêtements que celui-ci désire lors de la prestation.

Le praticien n’a pas à refuser de fournir ses prestations à une personne pour des raisons de race, de couleur, de sexe, d’orientation sexuelle, d’état civil, d’âge, de religion ».

La loi
La loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996 précise, à propos des massages-bien-être, qu’ « il ne s’agit nullement de soins médicaux ou de kinésithérapie, mais de techniques de bien-être par la relaxation physique et la détente libératrices de stress ».

De plus, nos massages-bien-être ne répondent à aucune demande à caractère érotique ou sexuel.